mardi 24 novembre 2015

OPERATION FORÊT PROPRE 2015

Le temps était frais et  légèrement pluvieux  le 16 octobre dernier, notre association Ursine Nature avec la participation de la Mairie de Vélizy villacoublay, recevaient les élèves de quatre  écoles  élémentaires de la ville.
Quatre points d’accueil,   proche des écoles,  étaient  installés pour distribuer  des gants aux 553 élèves  et aux accompagnateurs  ainsi que  des consignes à respecter.
Les enfants,  motivés  et bien encadrés, exploraient les lisières et découvraient   différents déchets  de toutes espèces  déposés   dans cette nature  sans aucun   respect.

De retour, avec des sacs bien remplis, les élèves étaient fiers et satisfaits de montrer   leurs  collectes.
Cette opération Forêt Propre  a  permis de récupérer plus de 400 kilos de détritus, plus ou moins recouverts  par des ronces et des feuilles  qui auraient  mis plus de 100 ans pour se détruire.


Notre association remercie tous les participants, la ville de Vélizy  pour son aide et l’ONF  pour son autorisation. 

jeudi 29 octobre 2015

LES FÊTES DES ASSOCIATIONS DE CHAVILLE ET VELIZY VILLACOUBLAY.


Début septembre, c’est la rentrée pour les enfants et les parents et la reprise des activités associatives. Comme chaque année, les villes de Vélizy-Villacoublay et de Chaville ont organisé leurs fêtes des associations pour la nouvelle période scolaire.
Le samedi 4 septembre à Chaville et les 11 et 12 septembre à Vélizy, URSINE NATURE était présente et nous avons eu le plaisir de dialoguer avec de nombreuses personnes sur les sujets qui nous tiennent à cœur : gestion de la forêt de Meudon, sauvegarde de sa faune et de sa flore, nécessité d’obtenir le statut de « forêt de protection », respect des continuités écologiques.
Les échanges avec les visiteurs ont été nombreux et nous avons recueilli une dizaine de nouvelles adhésions.


lundi 9 mars 2015

MIGRATION DES BATRACIENS (SUITE)

 
Migration des batraciens  vers l’étang de l’Ursine.
 
Nous avons  décidé de reporter  la  soirée  « Nuit des crapauds » au mardi 24 mars prochain.
 
A ce jour, nous ne voyons pas de mouvements significatifs  de  batraciens  et nous  avons consulté  les sites météorologiques pour  définir  une date propice pour observer les  crapauds allant vers l’étang de l’Ursine .
 
Nous espérons  que nous aurons le plaisir  de  vous  rencontrer le 24 mars prochain à 20h30  au carrefour de la rue morte bouteille et de la rue sablé  proche du restaurant « La Pergola ». 

mercredi 19 novembre 2014

PROJET DE PASSAGE A FAUNE EN FORET DE MEUDON

 


PROJET D UN PASSAGE A FAUNE AERIEN

Une solution pour palier la fragmentation de la forêt de Meudon au niveau de la sortie

du tunnel du Tramway T6 à Viroflay.


Proposition des associations  :

URSINE NATURE
UUDP VIROFLAY
CHAVILLE ENVIRONNEMENT




Préambule
Ce projet s’inscrit dans le contexte général de l’engagement français au titre de la convention sur la diversité biologique ratifiée par la France en 1994 et plus précisément dans l’esprit de la stratégie nationale pour la biodiversité pour la période 2011-2020 (voir http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/SNB_2011-2020WEB(2).pdf). Ce projet spécifique vise donc à rétablir un couloir écologique particulier, à supprimer un point de fragmentation du paysage par des voies de circulationet en ce sens il contribue à stopper la perte de biodiversité locale.
Dès 2003, la région Ile de France a adopté la charte régionale de la biodiversité et des milieux naturels(http://www.chartebiodiversite-idf.fr/),charte signée par 280 acteurs franciliens. Pour tenir compte de l’évolution des connaissances et des pratiques depuis 10ans, la région a révisé cette charte grâce à Natureparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile de France. Le résultat est une nouvelle « Charte régionale de la biodiversité révisée » présentée  en février 2014. Nous considérons que le présent projet représente une action spécifique en adéquation complète avec le plan d’actions visé par la charte régionale. La recommandation « Préserver et restaurer des espaces relais corridors écologiques »de ce plan qui inclut la création de passages à faune pour rétablir les connectivités fait partie des actions soutenues financièrement par la Région Ile de France.
Notre projet se situe également dans la démarche de la « Trame verte et bleue », qui s’est traduite par l’adoption du « Schéma régional de cohérence écologique d’Ile-de-France (voir ci-dessous).
1.     La situation actuelle
La forêt domaniale de Meudon est traversée par les deux voies de la RD 53 sur Viroflay et Vélizy à la limite de Chaville .



La construction du tramway T6 entre Chatillon et Viroflay est en cours ; le tracé comporte une portion souterraine située sur la commune de Viroflay. Le tunnel débouche entre les deux voies de la RD 53 (voir plan ci-dessous)







La déclivité du terrain  a conduit l’entreprise à construire un mur maçonné de protection d’une grande hauteur (voir photos ci-dessus et ci-dessous). Ce mur est infranchissable pour n’importe quel animal y compris les renards (1,70 m d’un côté et 3,50 m au plus haut côté intérieur vers la fin du mur). Le long de ce mur il y a côté route descendante une rigole de 40 cm de largeur et 40 cm de profondeur avec des parois lisses et verticales qui débouche sur un petit bassin de 60 cm x 60 cm et profond de 40 à 60 cm, ce qui constitue un piège mortel pour toute la petite faune qui sera incapable de sortir de cette rigole (y compris les hérissons).
On trouve des buses de 30 cm environ qui traversent la voie du tramway, elles servent apparemment d’écoulement des eaux, donc rien à voir avec des éventuels passages de petite faune d’autant plus qu’il n’y a pas d’échappatoire ensuite.





 

 A notre demande, les services du Conseil général des Yvelines, maître d’ouvrage du tramway dans la partie située dans ce département, ont procédé à une étude de faisabilité de passages pour petite faune sous la RD 53. Cette étude a montré qu'il n'était pas envisageable de construire ces passages, car d'une part, ces services ne sont pas convaincus que les animaux les emprunteront et d'autre part la forme des talus et la présence d'un gros collecteur d'assainissement Ø800 ne permettent pas leur mise en place.




La construction de ce mur et l’absence de passage souterrain pour la petite faune nous conduisent à conclure que l’ouvrage depuis la sortie du tunnel jusqu’au carrefour du Jumelage à l'entrée de Vélizy constitue un obstacle infranchissable pour la petite et la grande faune. Il s’agit d’un exemple de fragmentation emblématique amenant  la nécessité de mettre en place un couloir écologique.




Par ailleurs, les piétons et les cyclistes qui pouvaient emprunter le sentier GR 11sont obligés de contourner l’ouvrage mais avec quelques difficultés et non sans danger ; ils ne pourront plus circuler aisément au travers de cette partie de la forêt de Meudon, c'est-à-dire dans la direction perpendiculaire au tracé du tramway T6.



Le schéma régional de cohérence écologique de l’Ile-de-France, adopté le 21 octobre 2013, fait apparaître au niveau de la RD 53 et du tramway dans leur traversée de la forêt de Meudon un obstacle majeur à la continuité écologique et a répertorié ce lieu comme une « coupure des réservoirs de biodiversité par les infrastructures majeures ou importantes » et  « un élément fragmentant à traiter prioritairement »  (Cf carte des objectifs de préservation et de restauration de la trame verte et bleue de la région Ile-de-France planche 06



C’est pour tenter d’atténuer les effets très nocifs sur la continuité écologique de ces infrastructures que nous proposons la réalisation d’un passage à faune aérien.

1.     Notre proposition de passage à faune aérien

Nous proposons la construction d’un passage à faune aérien positionné dans la zone où l’ensemble RD53 et tramway est le plus étroit comme l’indique le schéma ci-dessous :


végétalisée.  Des exemples illustratifs sont tirés du document de la SETRA (Service d’études techniques des routes et autoroutes)(http://www.trameverteetbleue.fr/sites/default/files/references_bibliographiques/routes_et_passages_faune.pdf)


La forme en diabolo à l’entrée permet une meilleure insertion, évite l’effet couloir et dirige la faune vers la partie où la largeur est la plus étroite. La végétalisation du passage contribue à la continuité de la zone forestière. On crée ainsi un continuum écologique qui sécurise et guide la faune en masquant l’infrastructure ;il offre aussi des possibilités d’alimentation par le choix des espèces plantées.









La faune locale  comporte :

·         La petite faune : hérissons, fouines, écureuils, batraciens, reptiles et petits rongeurs

·         La grande faune : chevreuils, renards et blaireaux


Nous estimons donc qu’une largeur de 5 à 6  m suffira au passage de la petite et grande faune ainsi que des piétons et cyclistes compte tenu d’une bordure végétale d’un mètre de chaque côté.

A titre d’exemple, un ouvrage de franchissement de l’autoroute A 86 a été réalisé sur le territoire de Vélizy  à l’extrémité de la partie couverte de cette autoroute (photo ci-dessous)






1.     Le coût estimé de l’opération et son financement

Selon la note SETRAde janvier 2009,

(http://www.setra.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/0903w_NI_EEC_88.pdf), le coût d’un passage à faune de 8 m de large s’élève à 850 k€ HT. Si une largeur de 5 à 6mètres est choisie avec une longueur comparable aux solutions décrites parla SETRA, nous estimons que le coût de ce passage à faune aérien se monte à environ 0,6M€.


A noter que le coût du tramway T6 se monte à 384 M€ (HT 2006)  auquel s’ajoute 137 M€ de matériel roulant financé par le STIF sur la base d’un accord avec la RATP. Le coût des travaux du T6 (hors matériel roulant) est réparti de la manière suivante :



Financeurs
Répartition (%)
Montant en M€ (HT2006)
Région Ile de France
50
190.58
Etat
16
61.63
Conseil Général Hauts de Seine
20
76.43
Conseil Général Yvelines
13
52.08
RATP
1
3.36
Total
100
384


Ce passage à faune aérien (0,6M€ HT) représente donc 0,15% du coût des travaux du tramway (hors matériel roulant).


Nous proposons que le financement de cette opération se répartisse de la façon suivante :


Financeur
Répartition (%)
Montant en k€ (HT2014)
Région Ile de France
70
420
Conseil Général Hauts de Seine
15
90
Conseil Général Yvelines
15
90
total
100
600


Comme l’ouvrage se situe dans le département des Yvelines, nous proposons que le Conseil Général des Yvelines soit le maitre d’ouvrage de l’opération.


Au cas où le conseil général des Hauts-de-Seine refuserait de participer au financement en arguant du fait que l’ouvrage projeté se situe hors de ses limites, on pourrait envisager soit une participation de l’Etat (15%), soit une participation des communes de Vélizy et de Viroflay.



- :- :- :- :- :-




lundi 6 octobre 2014

COUPE D' AMELIORATION EN FORÊT DE MEUDON

L'O N F  réalise,dans le cadre du plan de gestion  pour la période 2001 - 2020, une coupe d'amélioration  sur la parcelle 87 sur une surface de 4,86 Ha.
Cette opération est réalisée par une société forestière qui  consiste  à couper les arbres désignés par l'ONF. 
Les arbres restants  auront plus de lumière et d'espace pour  croître.

vendredi 15 novembre 2013

 OPERATION FORÊT PROPRE  A MEUDON .

Le 18 octobre denier, en début de matinée, notre association URSINE NATURE menait une opération  de nettoyage de la forêt de MEUDON avec les dix  écoles élémentaires de Chaville et Vélizy.
Les responsables des  points de rencontre accueillaient plus de 800 élèves  avec leurs accompagnateurs ; des consignes, des sacs et  des gants protecteurs étaient donnés  aux élèves.
Durant deux heures  ces enfants sillonnaient     les lisières des allées de la forêt  et ramassaient  des déchets  de toutes natures.
En fin de matinée, environ 800 kilos de  sacs de déchets étaient collectés.

URSINE NAURE remercie tous les participants  de cette opération ainsi que les aides apportées par l’ONFet  les villes de CHAVILLE et VELIZY VILLACOUBLAY.

dimanche 14 avril 2013

la migration a démarré très tardivement


Le printemps est enfin arrivé et les crapauds se sont réveillés 
et massivement mis en route vers l'étang d'Ursine.